Je fais un don

AGBANAKIN est une commune de la Région Maritime dans le sud du Togo située à la frontière sud avec le Benin avec une population d’environ 2000 habitants. Cette commune située à proximité de la mer, longe le cours du fleuve Mono. Elle est donc exposée à des inondations cycliques dues aux crues de ce fleuve. Il n’y a aucun projet de digue pour l’instant.

  • Les 3 bâtiments, jardin d’enfants, CP-CE1, et CE2-CM2, sont exposés à la corrosion marine.
  • Les sols des classes sont d’un niveau trop bas et se trouvent dégradés régulièrement par ces inondations.
  • Les murs sont aussi abimés et les toits en tôles sont complètement rouillés et laissent passer les pluies ce qui oblige les enfants à rentrer chez eux lors des fortes pluies.
  • Quant au jardin d’enfants, il n’a plus de toit du tout.

Ces bâtiments ont maintenant plus de 20 ans et leur rénovation est une nécessité. Au vu de l’urgence, des habitants se sont cotisés pour réparer les toits d’une façon provisoire pour que, durant cette année scolaire 2020-2021, les enfants aient pu suivre les cours, mais cette réparation n’est que très provisoire.

Des travaux plus durables s’imposent, car aucun autre lieu n’est possible sur la commune pour construire des bâtiments neufs sans autant de risques d’inondations

-Surélévation des sols pour éviter les inondations des classes– Réfection des murs et des portes,-Remplacement des toits en tôle avec charpente-Cheminement à réaliser entre les bâtiments et la route d’accès pour sécuriser les parcours. Voir même une reconstruction sur pilotis car la situation risque d’empirer dans les années a venir.

La population d’Agbanakin s’engage à participer aux travaux de réaménagement afin de valoriser le projet. Pour cela ils s’engagent à fournir le sable, l’eau et à mettre à disposition leur main d’œuvre pour les travaux de remblayage pendant la construction.

Quelques images de la situation actuelle avec des bâtiments fortement dégradés et d’autres inutilisables dont la maternelle.

Les  deux premières photos ont été prise le 28 septembre 2022 en pleine saisons des pluies. Malheureusement les enfants n’ont pas pu faire la rentrée cette année. En attendant la décrue…

Je fais un don